Réaliser la CEDAW: L'égalité sans réserves

 

Elimination de la discrimination à l’égard des femmes dans les pays arabes

Appel à tous les gouvernements des nations arabes pour le retrait des réserves et la ratification du protocole facultatif de la Convention CEDEF (Convention sur l'élimination de toute forme de discrimination à l'égard des femmes)

En dépit de la richesse de leurs ressources et de leur potentiel, les pays arabes se placent parmi les moins avancés en matière d'égalité des sexes. Les progrès réalisés dans certains domaines, grâce à la lutte des femmes, restent insignifiants face aux discriminations flagrantes et aux violences qui s‘exercent à leur encontre dans tous les domaines de la sphère publique et privée.

Dans l’écrasante majorité des pays de la région, les lois régissant les relations familiales représentent aujourd’hui un mécanisme d’exclusion et de discrimination envers les femmes. Les répercussions négatives de ces législations sont renforcées par d’autres textes tels que les codes de la nationalité ou les législations pénales. Ces lois enfreignent les droits les plus fondamentaux et les libertés les plus élémentaires des femmes et des filles. C’est notamment le cas dans les pays où il est permis de marier des filles mineures, où la polygamie est autorisée et pratiquée et où les femmes sont privées de droits égaux en matière de mariage, de divorce, de tutelle légale sur leurs enfants et d’héritage. Dans la plupart des pays arabes, les femmes ne peuvent transmettre leur nationalité à leurs enfants. Dans certains pays, les lois autorisent au nom de l‘honneur et de façon implicite des membres masculins de la famille à tuer des femmes, en les faisant bénéficier de circonstances atténuantes dans le cadre de soi-disant « crimes d’honneur ».

Dans la même logique, il est rare que les lois protègent les femmes de la discrimination et de la violence, en particulier familiale. Encore plus rares sont les Etats qui ont pris des mesures temporaires pour combler les déficits flagrants enregistrés en matière de participation des femmes à la vie politique et publique ou qui ont mis en œuvre des politiques pour promouvoir la culture de l’égalité en général.

Hormis le Soudan, le Qatar et la Somalie, la plupart des pays arabes a ratifié, avec retard, la Convention sur l'élimination de toute forme de discrimination à l'égard des femmes (CEDEF). Toutefois, ces ratifications n'ont aucun impact réel et concret sur le statut et la condition des femmes de la région pour deux raisons principales :

  1. Les Etats ont assorti la ratification de réserves qui touchent des dispositions essentielles de la Convention, en particulier les articles 2, 9, 15 et 16; et
  2. En général, la ratification n'a pas été accompagnée de stratégies et mesures visant l’harmonisation des politiques publiques et des législations nationales avec l’esprit et les dispositions de la CEDEF, y compris celles sur lesquelles aucune réserve n’a été émise.

Dans ce contexte, des organismes de défense des droits humains et de la femme de toute la région se sont rassemblés au Maroc en juin 2006 pour lancer l'appel de Rabat et la campagne régionale « Égalité sans Réserve ». Cette campagne se poursuit et prend de l'ampleur tant au niveau international que régional. Elle exige une action immédiate des gouvernements arabes en faveur de ce qui suit :

  • Ratification de la Convention sur l'élimination de toute forme de discrimination à l'égard des femmes (CEDEF) et levée de toutes les réserves
  • Mise en œuvre de la Convention CEDEF et harmonisation des législations nationales avec les dispositions de la Convention en matière de droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels
  • Ratification du Protocole facultatif de la Convention CEDEF, instrument essentiel de sa mise en œuvre et du renforcement de la lutte contre la violence à l’égard des femmes et contre les violations des droits des femmes au niveau individuel et collectif dans les pays arabes

Organismes signataires : Pour apporter votre soutien à la campagne, contactez-nous à l'adresse wlp@learningpartnership.

Related Stories

There are currently no updates to display.

S:SSO to Sakai